//
vous lisez...
politique

La démocratie au-delà du libéralisme

…Comment expliquer la férocité du massacre sinon par le désir de conjurer cette « dissolution du social » que représente, pour les Grands, la Commune? Ainsi, plutôt que de faire de la Terreur la matrice des totalitarismes à venir, ne faudrait-il pas tenter de comprendre en quoi la Semaine Sanglante préfigure certains aspects de la domination totalitaire au XXe siècle? La haine de classe exprimée par cette hécatombe ne peut-elle pas être rapprochée à la haine de classe au cœur du régime soviétique?

Martin Breaugh, Penser la Commune de Paris de 1871 avec Claude Lefort

http://id.erudit.org/iderudit/039971ar

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 54 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :